Budgets participatifs

Le manque de places de parking ne doit pas autoriser l’anarchie
Proposé le 02/02/2018 20:08
Proposition du projet par  Eric C.
La volonté flagrante et volontaire de la ville à laisser s’installer l’anarchie sur les trottoirs, notamment tout autour du CHU, participe passablement à entretenir un climat détestable, libertaire voire hostile. Personne ne peut nier ce laxisme insupportable et la nouvelle image d’Epinal, pardon de Dijon où la voiture est roi sur tout chemin piétonnier. La volonté de « ville sans voiture » ne doit pas faire l'économie de son idéal en laissant s’instituer une anarchie comme aveu d’une vision lacunaire et présomptueuse. L’idée est donc d’aller jusqu’au bout du processus citoyen comme écologique et faire respecter les codes et interdits ou alors revoir cet avènement avec plus de recul et discernement.
Interquartiers
Le manque de places de parking ne doit pas autoriser l’anarchie

Transport et Mobilité

-

Hors dispositif

Réponse de la ville
Ce projet n'entre pas dans le cadre des budgets participatifs. Pour information, une étude très détaillée des zones "en tension" en matière de stationnement a été réalisée. Pour le secteur du CHU des projets de réglementation et de construction de parking sont en cours d'étude.
Hors dispositif

* Coût prévisionnel et estimatif, susceptible d'évoluer