Budgets participatifs

La lumière qui vient des crottes de chien
Proposé le 07/02/2018 23:25
Proposition du projet par  Romuald O.
D’un côté, moins de crottes sur les trottoirs, de l’autre, de la lumière à pas cher... Concrètement, les propriétaires de chiens du quartier sont invités à déposer les crottes de leur animal par une trappe installée dans ce réverbère forcément pas comme les autres. Au cœur de ce dernier, les déjections sont transformées en énergie. Et la lumière scintille. Selon l’inventeur, dix sachets d’excréments suffisent pour produire de la lumière pendant deux heures. Les lampadaires à gaz sont moins nocifs vis-à-vis de l’environnement que les LED ; ces derniers diffusent en effet une lumière bleue faisant fuir les chauves-souris. Contribuer à rendre la ville plus propre et le faire de façon durable et environnemental et ça existe déjà au Royaume Uni. Alors pourquoi pas à dijon ?
Interquartiers
La lumière qui vient des crottes de chien

Cadre de vie et propreté

28 personne(s) aime(nt) ce projet

0 €*

Réalisable

Réponse de la ville
Ce projet innovant doit être approfondi car il vient s'ajouter aux équipements existants. De plus, sa commercialisation en France reste incertaine à ce jour. L'estimation financière est donc impossible à ce jour. S'il est retenu, ce projet pourrait éventuellement être expérimenté dans un quartier à partir du volontariat de propriétaires de chiens.
Proposé en conseil municipal

* Coût prévisionnel et estimatif, susceptible d'évoluer